Cardinal Luçon

Lundi 4 – Nuit tranquille. – 2°. Visite de M. Goderneaux. Visite aux Prêtres rassemblés au Séminaire. Visité avec eux la Cathédrale. Reçu le tableau de M. Duvent. Lettre au directeur de la Garde d’Honneur conviant les Associés à un triduum d’Adoration (Recueil, p. 57).

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

3


Lundi 4 décembre

Activité d’artillerie au sud de la Somme, dans la région de Belloy-en-Santerre et sur la rive droite de la Meuse, dans les secteurs de Vaux et de Douaumont.

En Argonne, lutte de mines sans action d’infanterie.

Les Anglais ont effectué un coup de main sur les tranchées ennemies, au sud de Fauquissart et à l’est d’Ypres. L’artillerie ennemie a montré de l’activité dans la région de Lesboeufs. Elle a également bombardé différentes autres parties du front. Grande activité des mortiers de tranchées dans les secteurs de Neuville-Saint-Vaast et de Hohenzollern, ainsi que vers Ypres et Armentières. Il résulte des rapports reçus que le coup de main anglais de la nuit précédente à l’est d’Ypres a occasionné de lourdes pertes aux Allemands.

Les Italiens out fait un bond sur le Carso.

Les Roumains ont battu une division turque à Dracinesti; ils ont battu à Mihalesti le gros des Germano-Bulgares; de concert avec les Russes, ils ont pris 26 canons à Comana. Mais leur situation reste précaire au nord-ouest de Bucarest.

Le général Trepof a prononcé un grand discours à la Douma: il déclare que la Russie ira jusqu’au bout de son effort et qu’elle a la promesse des Alliés de recevoir Constantinople et les Détroits.

Les gouvernements alliés sont décidés à user d’énergie vis-à-vis de la Grèce.

Source : La guerre au jour le jour

Share Button