Cardinal Luçon

Mercredi 8 – Nuit tranquille. + 10°. Journée paisible, quelques bombes vers 7 h. soir. Visite à la Maison des Chapelains, à la Maison Jeanne d’Arc, à M. Albert Benoist. Visite de M. Sainsaulieu.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

Mercredi 8 novembre

Au nord de la Somme, nous avons réalisé des progrès entre Lesboeufs et Sailly-Saillisel. Au sud de la Somme, une attaque de nos troupes, vivement menée malgré une pluie violente qui gênait les opérations, nous a valu des gains sérieux. Sur un front de 4 kilomètres, nous avons enlevé les positions ennemies depuis le bois de Chaulnes jusqu’au sud-est de la sucrerie d’Ablaincourt. Les villages d’Ablaincourt et de Pressoir en entier ont été conquis par notre infanterie. Poussant nos lignes à l’est d’Ablaincourt, nous avons conquis le cimetière de ce village, fortement organisé; et avons porté nos positions jusqu’aux abords de Gomiécourt : 500 prisonniers ont été dénombrés. Canonnade intermittente sur le front de Verdun. Sur le front britannique, la pluie est tombée avec force. Grande activité de l’artillerie allemande dans le secteur de Lesboeufs. Les Roumains ont durement combattu dans les vallées de l’Olt, du Buzeu et du Jiul. Ils ont progressé sur tout le front en Dobroudja. Les Italiens ont repoussé une série d’attaques autrichiennes. Les Russes ont remporté un succès important et pénétré en Hongrie, au sud de Dorna-Vatra. Un sous-marin anglais a torpillé deux dreadnoughts allemands.

Source : La guerre au jour le jour

814_001

Share Button