Cardinal Luçon

Lundi 30 – + 7°. Nuit silencieuse. Journée de pluie, tranquille. Visite à Sœur Gabriel malade ; à Saint Vincent de Paul rue de Betheny, et à M. Abelé bombardé mercredi. Tempête de pluie et vent.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

969_001


 

Lundi 30 octobre

Au sud de la Somme, après un violent bombardement, les Allemands ont attaqué nos positions au nord et au sud de la Maisonnette en faisant usage de liquides enflammés. Nos tirs de barrage et nos feux de mitrailleuses ont brisé tontes les tentatives de l’ennemi et l’ont refoulé dans ses tranchées de départ.

Au nord de Verdun, lutte d’artillerie très vive dans les secteurs d’Haudromont-Douaumont. Pas d’action d’infanterie.

Les Anglais ont effectué une avance au nord-est de Lesboeufs où ils ont pris une tranchée ennemie. L’artillerie allemande a bombardé différentes parties de leur front au sud de l’Ancre.

Au front d’Orient, succès des troupes britanniques sur la rive gauche de la Strouma. Elles ont repoussé une contre-attaque bulgare au nord d’Ormanli. Nouveaux progrès des troupes serbes dans la boucle de la Cerna.

Les troupes françaises se sont emparées du village de Gardilovo et d’un système de tranchées entre Kenali et la Cerna. Le tir de nos batteries a provoqué l’explosion d’un dépôt de munitions au nord de Kisovo.

Progrès des Roumains dans la vallée du Jiul. Ils ont capturé 260 Bavarois.

Les sous-marins allemands ont encore détruit plusieurs navires norvégiens.

Source : La Grande Guerre au jour le jour

Share Button