• Monthly Archives: juillet 2016

Dimanche 16 juillet 1916

Cardinal Luçon Dimanche 16 – Nuit agitée (militairement) autour de Reims. Journée tranquille sauf quelques coups de canons. Vers 9 h. soir, bombes sifflantes. Canonnade au loin. Confirmation à Cormontreuil et Rilly par Mgr Neveux. Lettre aux Noëlistes de Reims (Recueil, p. 51). Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie… Lire la suite

Vendredi 14 juillet 1916

Paul Hess 14 juillet 1916 – Journée très calme. Des avis apposés aux commissariats de police invitaient, paraît-il, les habitants à s’abstenir de sortir. On semblait craindre un bombardement ce jour de fête nationale. Au cours de démarches faites dans la matinée d’abord, rue du Jard et rue Ponsardin puis l’après-midi, boulevard Charles-Arnould et, à… Lire la suite

Sarah Bernhardt devant la cathédrale en 1916

En 1916, la grande tragédienne Sarah Bernhardt (1844-1923) est déjà âgée de 72 ans. L’année précédente, elle a été amputée d’une jambe à cause d’une arthrite tuberculeuse. Refusant de porter une prothèse elle joue assise. Sur les photos qui la montrent debout, ci-dessous, elle est sur une jambe et on peut voir qu’elle se tient… Lire la suite

Mercredi 12 juillet 1916

Louis Guédet Mercredi 12 juillet 1916 669ème et 667ème jours de bataille et de bombardement 9h soir  Nuit pénible, hier soir comme je lisais tranquillement dans mon lit à 9h55, un hurlement, un sifflement de sirène, un obus éclate, débris, plâtras, pierres, etc…  retombant sur le toit. Paré encore un ! Heureusement rien dans la maison.… Lire la suite

Mardi 11 juillet 1916

Louis Guédet Mardi 11 juillet 1916 668ème et 666ème jours de bataille et de bombardement 7h1/2 soir  Été à Trigny, parti à 8h ce matin et rentré à 7h où j’ai trouvé tout mon personnel fort agité et émotionné. On venait de subir un fort bombardement. Tout notre quartier et la ville paraissent fort atteints :… Lire la suite

Lundi 10 juillet 1916

Louis Guédet Lundi 10 juillet 1916 667ème et 665ème jours de bataille et de bombardement 5h soir  Beau temps lourd. Des torpilles vers 11h du soir avec leurs hurlements impressionnants. Calme ce matin. Quelques schrapnels seulement. Reçu un mot de mon Père (rayé). Disant qu’ (rayé) même (rayé) à Châlons demain. C’est soin (rayé) l’éclaire… Lire la suite

Dimanche 9 juillet 1916

Louis Guédet Dimanche 9 juillet 1916 666ème et 664ème jours de bataille et de bombardement 5h soir  Pluie la nuit. Matinée belle, après-midi nuageuse orageuse, il fait très lourd. Messe le matin 7h. Courses. Courrier à 11h m’annonçant que mon pauvre Robert n’avait pas réussit à la 2ème partie d’un examen de licence. C’eût été… Lire la suite

Correspondance 14-18 – Nous sommes toujours sur le qui-vive…

9 juillet 1916 Cher Cousin, Je profite ce soir de quelques instants de tranquillité pour vous donner un peu quelques nouvelles fraîches de nos tranchées. Tout d’abord, mon cher Anatole, je m’empresse de bien vous remercier de l’excellent pâté que vous avez offert à Jeanne pour votre serviteur qui s’est fait un bien grand plaisir… Lire la suite

Samedi 8 juillet 1916

Louis Guédet Samedi 8 juillet 1916 665ème et 663ème jours de bataille et de bombardement 6h soir  Pluie torrentielle toute la nuit passée, et la journée de même, lourdeur d’orage insupportable ! Ce matin Caisse d’Épargne jusqu’à 11h1/2. Baudoin et Grandsart m’ont encore recommencé le bateau de la décoration ! Ils ne parlent rien moins que de… Lire la suite

Jeudi 6 juillet 1916

Louis Guédet Jeudi 6 juillet 1916 663ème et 661ème jours de bataille et de bombardement 7h soir  Le temps, quoiqu’orageux, semble se remettre. Le calme. Du canon la nuit d’un peu partout et cet après-midi. Ce matin passé ma matinée au Crédit Lyonnais pour ouvrir le coffre-fort de M. Grenier, ancien juge, tué à Corcieux… Lire la suite

Mercredi 5 juillet 1916

Louis Guédet Mercredi 5 juillet 1916 662ème et 660ème jours de bataille et de bombardement 6h1/4 soir  Temps gris froid le matin, pluie diluvienne jusqu’à 2h et temps clair mais lourd et orageux. Ce matin Caisse d’Épargne et Allocations militaires. Trouvé un homme pour les foins de mon Père. Très bons renseignements sur lui. Obtenu… Lire la suite