Cardinal Luçon

Mardi 27 – Nuit tranquille pour Reims. Nouvelle que les Anglais ont enfoncé le front allemand en trois points et pris Lille16. Nouvelle fausse, démentie ! sauf le fait qu’ils ont attaqué sur une dizaine de points.

 

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 


 

Mardi 27 juin

 

En Argonne, à la Fille-Morte, nous avons repoussé une tentative de l’ennemi.
En Champagne, notre artillerie a bouleversé les organisations ennemies au nord de Ville-sur-Tourbe.
Sur la rive gauche de la Meuse, duel d’artillerie particulièrement violent dans la région du Mort-Homme.
Sur la rive droite, une attaque prononcée sur nos positions à l’ouest de l’ouvrage de Thiaumont a complètement échoué sous nos tirs de barrage et nos feux d’infanterie. Au cours d’une opération locale entre le bois Fumin et le Chenois, nous avons enlevé quelques éléments de tranchées ennemies.
Dans les Vosges, les tirs de nos batteries sur les positions allemandes à l’est de la Chapelotte, ont provoqué l’explosion de deux dépôts de munitions.
Le croiseur auxiliaire italien Ville de Messine et le torpilleur français Fourche ont été coulés par un sous-marin autrichien dans le canal d’Otrante.
Les Italiens ont remporté une grande victoire sur le plateau des Sept-Communes. Ils ont repris Asiago.
Les Russes ont repoussé toutes les attaques de Hindenburg dans la partie nord de leur front. Ils ont avancé à l’ouest de Bouchatch et poussé les Autrichiens vers la frontière de Transylvanie.

Source : La Grande Guerre au jour le jour


509_001

Share Button