Paul Hess

Vers 14 h 10, nous entendons, du bureau, un premier sifflement suivi d’autres, peu après. La mairie semble visée. Un obus ne tarde pas à faire explosion sur l’immeuble n° 1, rue des Consuls quelques minutes se passent et un autre projectile vient éclater sur le trottoir, devant la maison n° 1, rue Thiers, — enfin un nouveau sifflement annonce un obus qui, cette fois, fait explosion en touchant le bâtiment de l’hôtel de ville situé rue des Consuls.

Les 75 et les 120 ripostent, tandis que cela continue et c’est tout de suite un beau vacarme — puis le calme revient.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Cardinal Luçon

Jeudi 19 – Nuit tranquille. Matinée, à 9 h., visite à Clairmarais avec le Père Fitzger. Bombes sur la ville et les batteries vers 10 h. Item de 2 h. à 3 h. 1/2. Bombes gros calibre sur la ville. Plusieurs personnes tuées rue de Vesle : un soldat et une bonne.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

VV-VV-5-24_redimensionner


jeudi 19 août

Combats d’artillerie en Artois, au nord d’Arras; entre Somme et Oise, dans la région de Roye et de Lassigny; en Champagne, dans la forêt d’Apremont et à la Louvière et à la Vaux-Féry; au bois Le Prêtre, dans la région de la Croix-des-Carmes et sur le front de la Seille.
Lutte de mines près de Roye; lutte de bombes et de pétards en Argonne (Haute-Chevauchée, Fontaine-aux-Charmes, bois de Cheppy).
Toutes les tentatives de l’ennemi à Marie-Thérèse ont échoué.
Dans les Vosges, nous avons repoussé plusieurs attaques sur la crête de Sondernach.
Les Russes ont brisé diverses offensives dans les régions de Riga et de Jacobstadt, comme dans celle de Dwinsk. Devant Kovno, l’ennemi a employé l’artillerie lourde, puis a essayé de prendre d’assaut les fortifications de la gauche du Niémen. Il a enlevé un fortin. Il attaque également avec violence les travaux défensifs de Novo-Georgiewsk.
Les Italiens ont avancé sérieusement dans le massif de l’Ortler, et dans la vallée de l’Isonzo. Ils ont infligé un échec à l’escadre autrichienne qui essayait de reprendre l’île de Pelagosa.
Un nouveau raid de zeppelins a eu lieu sur la côte est de l’Angleterre. Il y a dix morts. Un dirigeable aurait été atteint.
M. Venizélos a été chargé par le roi de Grèce de former le ca
binet,

Source : La guerre au jour le jour

Share Button