Paul Hess

16 au 26 juin 1915 – Période de calme, coupée par des sifflements et des explosions le 19, pendant midi.

Paul Hess dans Reims pendant la guerre de 1914-1918, éd. Anthropos

Cardinal Luçon

Mercredi 16 – Nuit troublée. A 11 h soir, bombardement d’une demi-heure, mais violent. Cathédrale touchée tour nord au petit chapiteau d’un faisceau e colonnettes. Un pinacle décapité au sud. Deux obus chez le Cordonnier (rue des Fusilliers), un devant le « Lion d’Or » ; 1 au « Lion d’Or » ; 1 sur la place du Parvis, devant l’imprimerie Jeanne d’Arc ; maison bleue, à côté de l’imprimerie Jeanne d’Arc, démolie.

Visite au Palais Archiépiscopal : un gros obus a démoli le mur à l’angle de l’Archevêché et du Palais Royal. Pas d’accidents de personnes.

Visite, avec Mgr Neveux et M. Compant, autour de la Cathédrale, rue des Fusilliers, à l’Archevêché avec le gardien Huart.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

A gauche, les restes de l'Hôtel du Lion d'Or

A gauche, les ruines de l’Hôtel du Lion d’Or


 Renée Muller

le 16 très mauvaises nouvelles ; Mr FRÈRE reçoit la nouvelle que son beau-frère est mort.

Renée Muller dans Journal de guerre d'une jeune fille, 1914

Voir la suite sur le blog


 

Mercredi 16 juin

Actions locales d’infanterie autour de Notre-Dame-de-Lorette, de Neuville et d’Hébuterne. Les Allemands sont partout repoussés. Près de Neuville, nous avons enlevé plusieurs postes d’écoute. De violents combats d’artillerie se sont engagés sur tout ce front : nous avons canonné les tranchées ennemies.
Les pertes ennemies, de l’aveu des prisonniers, ont été très graves à Tracy-le-Mont.
Deux projectiles ont été lancés sans résultat sur Compiègne par un canon allemand à longue portée.
Vingt-trois de nos avions, à titre de représailles, ont été bombarder Karlsruhe, capitale du grand-duché de Bade. Ils y ont allumé des incendies aux objectifs qui leur avaient été indiqués: le château, la fabrique d’armes et la gare, et déchaîné la panique.
Les Italiens ont constaté que le bombardement de Malborghetto par leur artillerie donnait d’excellents résultats.
Les Russes ont remporté des avantages en Pologne; sur le front entier de Galicie, la bataille a repris avec une intensité nouvelle.
Les élections grecques ont décidément assuré une majorité importante aux partisans de M. Venizélos. La santé du roi demeure précaire. Le kronprinz de Bavière est tombé sérieusement malade.

 

Share Button