Cardinal Luçon Nuit tranquille, sauf fusillade presque continuelle, ou à intervalles très rapprochés. Visite d’un Lieutenant envoyé par le Colonel Malapert. Lettre du Capitaine de Careur (?). 2 h 1/2 bombes. Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173   Vendredi 28 …Voir +