Cardinal Luçon

Nuit tranquille ; fusillade intermittente. 4 h matin, gros coups de canon. 4 h 1/2 soir, bombes au loin ; canonnade.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1http://14-18.documentation-ra.com/wp-admin/post.php?post=560&action=edit918, éd. par L’Académie Nationale de Reims – 1998 – TAR volume 173

 

Samedi 29 mai

De nouvelles attaques de l’ennemi ont été repoussées à Angres, A Ablain, l’offensive de nos troupes se poursuit avec un plein succès. Elles ont pris un îlot de maisons, puis d’importantes tranchées. Malgré une nouvelle contre-attaque, elles ont gardé tout le terrain conquis. Plus à l’est, elles ont pris un gros ouvrage, le fortin des Quatre-Boqueteaux, où la lutte a été des plus vives. De nombreux prisonniers on été faits. A Ecurie-Roclincourt, violent bombardement. Aux lisières du bois Le Prêtre, une dernière attaque nous a permis d’arriver en deux points à la route de Fey-en-Haye à Norroy; nous avons fait 150 prisonniers. Nous avons aussi réalisé des progrès en Alsace, au Schnepfenrieth. Les Russes ont avancé dans la région de Chavli (Courlande), où ils ont pris 1000 Allmands. 6000 Austro-Allemands ont été capturés en Galicie. Au nord de Sieniawa, qui a été enlevée, il y a eu encore 1000 prisonniers. En Arménie, nos alliés sont entrés dans Van. D’après le communiqué de l’amirauté italienne, la flotte austro-hongroise a eu plusieurs unités endommagées au cours des opérations navales du 24. L’armée italienne a occupé Grado, dans le frioul. La 12eme armée austro-allemande se concentre à Botzen, dans le Trentin. En sautant dans le port de Shernees, le croiseur auxiliaire anglais Princess Irene a fait 400 victimes. 

ob_93ddfd_comptoir-de-l-industrie
Share Button