Louis Guédet

Samedi 2 janvier 1915

112ème et 110ème jours de bataille et de bombardement

9h soir  Journée plus que calme, pluie, soleil, temps couvert. Nous n’entendons plus que nos canons tonner : à 9h, 1h et à 4/5h quelques coups par intermittence. Rien de plus !

Vu M. Renaudat qui me dit que les autrichiens auraient fait de réelles ouvertures de paix en dehors de l’Allemagne. Alors la Russie, débarrassée de l’Autriche, jetterait toutes ses forces sur la Prusse orientale et la Silésie ! Ce serait un grand pas ! vers la Paix ! Car l’Allemagne serait rapidement envahie, anéantie, écrasée, ce qu’elle mérite ! Attendons ! Espérons ! Mais quel calme.

Impressions, Louis Guédet, Notaire et Juge de Paix à Reims. Récits et impressions de guerre d'un civil rémois 1914-1919, journal retranscrit par François-Xavier Guédet son petit-fils

Cardinal Luçon

Nuit tranquille. Fusillade et canonnade au loin. Canonnade française toute la journée.

Cardinal Luçon dans son Journal de la Guerre 1914-1918, éd. Travaux de l’Académie Nationale de Reims

Eugène Chausson

2/1 Samedi. Toujours le mauvais temps et les grosses pièces ainsi que les bombes. A 5 h 1/2 du soir, tout semble rentrer dans le calme. Nuit calme.

Carnet d'Eugène Chausson durant la guerre de 1914-1918

Voir ce beau carnet sur le site de sa petite-fille Marie-Lise Rochoy


Share Button