Son article dans L’Illustration du samedi 4 mai 1918 : « Ça, c’est Reims qui brûle ! » Loti s’est installé à Avize auprès du quartier général de Franchet d’Esperey (GAN : Groupe d’Armées du Nord) d’où il voit les fumées de la ville de Reims bombardée (grande offensive de la dernière chance allemande depuis mars 18,… Lire la suite